Chantier de fouilles paléontologiques d'Angeac-Charente



ANGEAC-CHARENTE - À LA RECHERCHE DES DINOSAURES

L’équipe de paléontologue*, coordonnée par Ronan Allain du Muséum National d’Histoire Naturelle à Paris, est présente chaque été à Angeac-Charente pour exhumer nombre d’espèces fossiles enfouies depuis près de 140 millions d’années.

* Le paléontologue étudie les fossiles pour comprendre l’évolution de la vie sur terre et reconstituer des mondes anciens.  

VOS RENDEZ-VOUS

CHANTIER DE FOUILLES  

du 11 au 28 juillet 2022

Pas d'accès au chantier en dehors des visites guidées

Chantier visible depuis la plateforme d'interprétation

Visites guidées du chantier :
du 13 au 28 juillet 2022
tous les jours à 10h30 et 14h30
durée : 1h30
25 pers. max. par visite
Réservez une visite guidée

Ateliers jeune public :
"Découverte du métier de paléontologue"
Les 13, 15, 17, 20, 22, 24 et 27 juillet
à 14h30
durée : 2h
10 enfants max. par ateliers
de 7 à 10 ans
Réservez un atelier

Réservations obligatoires en ligne

RECONSTITUTION 3D ANIMÉE

La virtualisation des collections est une ressource innovante pour les paléontologues. A partir des fossiles extraits du sous-sol, la création de modèles numériques ouvrent de nouveaux champs d’études et d’analyses aux chercheurs en révélant, par exemple avec l’utilisation de scanners, des données autrement invisibles. 

La numérisation des collections assurent à la fois leur conservation et la diffusion des connaissances scientifiques. La reconstitution animée permet de restituer au public le résultat des recherches.

À Angeac-Charente, après moins de 10 années de recherche, la richesse et la qualité des fossiles mis au jour ont permis aux paléontologues de réunir les données scientifiques nécessaires à la reconstitution d’un écosystème disparu. À partir des données de terrain récoltées depuis 2010 et de la numérisation des fossiles réalisée par le Muséum national d’histoire naturelle, l'entreprise charentaise Nayade a pu proposer une première hypothèse de reconstitution d’un paysage charentais du début du Crétacé inférieur. 

Ce travail permet au public une immersion avec les dinosaures d’Angeac-Charente, il y a 140 millions d'années.