Fiches pédagogiques

L’opération « Collège et Patrimoine » s’appuie sur un réseau de 24 sites historiques et culturels, dont les services éducatifs proposent une offre pédagogique renouvelée, en adéquation avec les programmes scolaires.
L’offre pédagogique est présentée sous forme de fiches à télécharger ci-dessous.

DU NOUVEAU POUR LA SESSION 2 !

Un nouveau site intègre le dispositif « Collège et Patrimoine » :

- La Maison Maria Casarès à Alloue (Fiche n°10)

Fiche N°19 ARCHIVES DÉPARTEMENTALES

FICHE N°21 ESPACE MÉMORIEL DE LA RÉSISTANCE ET DE LA DÉPORTATION

Expositions temporaires :

- « 35 portraits de femmes et d'hommes héroïques du Nord Charente » 
A partir de juin 2019 - Maison du patrimoine - Tusson (Fiche n°8)

- « Francis VINCENT 1956-2015 : porcelaine, émail et poésie » 
Du 10 janvier au 31 mars 2020 - Musée d'art et d'histoire de Cognac (Fiche n°12)

- « Je leur tendrai des coquelicots » 
De juin à fin novembre 2020 - Musée d'art et d'histoire de Cognac (Fiche n°12)

- « Exposition en lien avec le FIBD »
Du 29 janvier au 15 mars 2020 - Musée d'Angoulême (Fiche n°13)

- « Alexandre-Evariste Fragonard »
De fin mai à mi-septembre 2020 - Musée d'Angoulême (Fiche n°13) 

 

 

- « Augmenter Angoulême par le papier »
De fin mai à fin décembre 2020 - Musée du Papier - Angoulême (Fiche n°14)

- « Lewis Trondheim fait des histoires »
Du 20 janvier au 10 mai 2020 - Musée de la bande dessinée - Angoulême (Fiche n°15)

- « Edmond-François Calvo, un maître de la fable »
Du 11 décembre 2019 au 31 mai 2020 - Musée de la bande dessinée - Angoulême (Fiche n°15)

- « La distance les relie »
Du 22 septembre 2019 au 21 février 2020 - FRAC – Site de Linazay (Fiche n°17)

- « Plan A »
Du 24 janvier au 16 mai 2020 - FRAC – Angoulême (Fiche n°17)

Vers le haut

Projets pédagogiques en partenariat :

« Le portrait »
Musée d'Angoulême et l'artothèque" (Fiches n°13 et 16)
Ce projet se propose d'aborder le genre du portrait à travers les collections Beaux-arts du Musée et les collections d'art contemporain de l'artothèque. 

« Le paysage »
Musée d'Angoulême et l'artothèque" (Fiches n°13 et 16)
Ce projet se propose d'aborder le genre du paysage à travers les collections Beaux-arts du Musée et les collections d'art contemporain de l'artothèque. 

« La Grande Guerre en Bande Dessinée »
Musée de la bande dessinée et les Archives départementales de la Charente (Fiches n°15 et 19)
A partir des sources historiques locales, création d'un strip (4 cases) et finalisation des dessins à l'aide d'outils numériques (3 séances dont 1 au collège).

« 1939-1945 : s’exprimer par l’art et la littérature pendant la seconde Guerre Mondiale »
Musée de la bande dessinée et les Archives départementales de la Charente (Fiches n°15 et 19)
Comment différentes formes d’art ont permis de dénoncer la collaboration, les formes de répression, d’encourager la Résistance et d’exalter la Libération. 

« #mapetitecollec »
L'artothèque et le FRAC (Fiches n°16 et 17)
Les élèves sont invités à se glisser dans la peau d'un amateur d'art. Ils constituent leur propre collection d'art contemporain, en fonction des œuvres présentées, leurs coups de cœur, justifient leurs choix et la publient sur les réseaux sociaux.

« Duo d'œuvres »
L'artothèque et le FRAC (Fiches n°16 et 17)
A partir d'un thème choisi par l'enseignant/e, un corpus de deux œuvres est présenté aux élèves sous forme d'ateliers découvertes. 

« Des règles du jeu pour imaginer »
Le FRAC et le Musée de la bande dessinée (Fiches n°17 et 15)
Visites d’exposition et ateliers d’expérimentation ludiques et créatifs durant lesquels les élèves découvriront que dans la bande dessinée aussi bien que dans l’art contemporain, certains artistes s’inventent des contraintes pour stimuler l’imagination et créer de nouvelles formes de narration. 

« Préhistoire en Charente »
Archives Départementales de la Charente, le Musée d'Angoulême et le Centre d'étude et de conservation de la Charente (Fiches n°19 et 13)
Ce projet se propose d'aborder la Préhistoire sous différents aspects : de la recherche archéologique, aux sources documentaires et à la valorisation des collections charentaises.

Vers le haut