Espace mémoriel de la Résistance et de la Déportation

VENIR VISITER

L'Espace Mémoriel de la Résistance et de la Déportation
vous accueille

le premier samedi de chaque mois de 14h à 18h
01/10, 05/11 et le 03/12

Du 16 au 18 septembre
Circuit des Remparts et Journées Européennes du Patrimoine
Ouvert de 10h à 19h

Du 24 au 28 octobre 
du lundi au vendredi de 10h30 à 12h30 et de 14h à 18h30

Visite libre et gratuite

Pour les groupes et les scolaires,
du lundi au vendredi : visite guidée sur réservation

CONTACTS

Espace mémoriel de la Résistance
et de la Déportation

34 rue de Genève
16000 Angoulême

Plus de renseignements 
05 16 09 68 24

Nous contacter :
Portail citoyen : Thématique patrimoine


 Visite du parcours permanent :

L’Espace mémoriel de la Résistance et de la Déportation, un lieu d’Histoire et de pédagogie.

A travers une scénographie dynamique qui mélange images d’archives, textes, plans, objets et supports audio-visuels, l’Espace mémoriel de la Résistance et de la Déportation propose aux visiteurs un parcours à travers des thématiques permettant d’aborder la période 1939-1945 de manière très accessible : l’occupation, la répression, la déportation, la résistance et la libération.

Pour les groupes scolaires : A l’aide d’un livret découverte et en présence d’un médiateur, l’élève aborde les différents modules thématiques en suivant un parcours chronologique. La richesse des collections et la diversité des documents permettent une immersion au cœur de la seconde guerre mondiale, en mettant en avant l’aspect local, tout en facilitant l’analyse et la compréhension des événements historiques par le jeune public.


L’espace Pédagogique

Des témoignages, des cartes, des dossiers pédagogiques, des expositions, les livrets d’expositions, sont consultables en ligne et librement téléchargeable dans le cadre pédagogique. Ils permettent la préparation au Concours de la Résistance et de la Déportation (CNRD), mais permet également d’illustrer des faits précis de la seconde guerre mondiale avec toujours l’aspect Charentais en exergue.


LES EXPOSITIONS

Les expositions sont conçues dans le cadre du Concours de la Résistance et de la Déportation, cela permet de faire une synthèse des dossiers d’exposition en 12 panneaux. Les expositions privilégient l’iconographie et sont réalisées sur bâches 120 x 80 cm afin de pouvoir être facilement transportables. Elles sont empruntables gratuitement auprès du Service Patrimoine & Tourisme. Ces fichiers sont librement téléchargeables et imprimable dans le cadre pédagogique et peuvent être utilisés librement pour illustrer un cours.

Des expositions temporaires sont également proposées dans le cadre du Festival international de la bande dessinée et du Circuit des Remparts. 

L'exposition du moment, dans le cadre
du Circuit des Remparts 
et des Journées Européennes du Patrimoine :

"Louis Rosier, de la Résistance à l'endurance"

Du 16 septembre au 5 novembre 2022

Venez découvrir la nouvelle exposition dédiée à Louis Rosier, pilote de course aux multiples facettes. En effet, il a été constructeur Renault, patron d'écurie automobile, mais également résistant durant la Seconde Guerre mondiale. Cette exposition lui rend hommage à travers des documents d'archives, des iconographies, mais également des objets historiques.  

LES DOSSIERS

Les dossiers Pédagogiques et les livrets d’expositions ont été réalisés dans le cadre du Concours national de la Résistance et de la Déportation (CNRD). Ils reprennent différents thèmes de la seconde guerre mondiale et permettent d’aller plus loin sur un thème précis, avec toujours un focus sur l’aspect local de ce thème.

Ces fichiers sont librement téléchargeables et imprimable dans le cadre pédagogique et peuvent être utilisés librement pour illustrer un cours.

LES TÉMOIGNAGES

Les témoignages vidéo ont été recueillis en 2014 lors de la création de l’espace mémoriel. Ces vidéos conservent la mémoire des acteurs Charentais de l’époque qui apportent leur regard et leur histoire sur la période 39-45 vue de la Charente.

Andrée GROS, née en 1925.

Déportée-Résistante.

Commence par l’accueil des réfugiés puis par leur faire passer la ligne de démarcation, elle passe ensuite le courrier et devient agent du BOA (Bureau des Opérations Aériennes). Elle est arrêtée par la Gestapo le 15 mars 1944 et sera déportée à Ravensbrück.  

Jean-François DUPUIS, né en 1924.

Maquisard (FTP Bernard).

Commence par entrer en résistance dans le renseignement avant de rejoindre le maquis dans la région de Chabanais. Le Maquis de Chabanais, dit maquis de Pressac (château où réside le maquis) est plus connu sous le nom de FTP Bernard, maquis communiste commandé par le Colonel Bernard LELAY, ouvrier typographe à l’Humanité.

Jean SELIER, né en 1925.

Maquisard (AS 5, Maquis Bir-Hacheim).

Commence par le passage clandestin de la ligne de démarcation, puis rejoint le maquis dans la région de Chasseneuil. Le maquis de Cherves-Châtelars, plus connu sous le nom de Maquis Bir-Hacheim, était dirigé par le Colonel André CHABANNE, instituteur.

Rober PINGANEAUD, né en 1920.

Maquisard (Maquis FOCH).

Réfractaire au STO, il rejoint le maquis à Champagne-Mouton en 1944. Le groupe de Champagne-Mouton dépend du maquis FOCH, commandé par le Commandant Maurice GARY, chef de gare à Confolens. Ce maquis rayonne sur l’ensemble du nord Charente (Confolens, Ruffec, Villefagnan).

Vers le haut


LE COIN DES LECTEURS

La seconde guerre mondiale inspire les auteurs. Cette rubrique a pour vocation de montrer nos coups de cœurs, notamment Bande Dessinée ("Angoulême : capitale mondiale de la Bande dessinée" oblige), mais également des ouvrages qui nous paraissent intéressants pour découvrir davantage cette période.

Charles De Gaulle

En ce 50ème anniversaire de la mort du général, les éditions Grand-Angle ont réalisé une série en 4 tomes, retraçant la vie de Charles de Gaulle, de 1916 à 1968.

Scénarisé par l’historien Jean-Yves Le Naour, spécialiste de l’histoire du XXe siècle, et mis en image par Claude Plumail, on y découvre l’évolution de ce grand homme entre les deux guerres, et surtout son engagement et son combat pour la seconde mondiale.

Parution : 2015 - 2016 - 2017 - 2018.  

LES COMPAGNONS DE LA LIBÉRATION

Entamée en 2019 avec Leclerc, Messmer et Moulin, puis en 2020 avec Romain Gary et Philippe KIEFFER en 2021, les éditions Grand-Angle poursuivent la série : les compagnons de la libération, avec Simone MICHEL-LEVY et Hubert GERMAIN.

Simone Michel-Levy

Co-créatrice du réseau Action PTT, Simone Levy s’engage très tôt dans la résistance. Fonctionnaire aux PTT, elle profite de son métier pour organiser la communication entre les différents réseaux qui commencent à se constituer. Arrêté suite à la dénonciation de son radio, elle est déportée à Ravensbrück. Elle continuera la lutte dans les camps en pratiquant le sabotage.  

Histoire Complète. Scénario C. Valenti, Dessin : C. Plumail

Parution : Janvier 2022.

Hubert Germain

Hubert Germain s’engage dès l’appel du général de Gaulle dans la France Libre. Sous-Lieutenant dans la 1re BFL (Brigade de la France Libre) il va participer à toutes les batailles d’Afrique du Nord (Bir-Hacheim, El Alamein…), avant de participer au débarquement de Provence. Il a été le dernier compagnon de la Libération, il est décédé le 12 octobre 2021 à l’âge de 101 ans.    

Histoire Complète. Scénario J-Y. Le Naour, Dessin : A. Mounier

Parution : Janvier 2022.